À moins de 2h d’avion de Bordeaux, Lisbonne est indéniablement une destination qui a le vent en poupe. La ville est maintenant desservie par des compagnies aériennes dites low-cost, sans compter que le métro vous amènera directement au centre-ville depuis l’aéroport !

Le premier conseil que je donnerais à celles et ceux qui souhaitent découvrir les charmes de Lisbonne : armez-vous de chaussures confortables, et des mollets qui vont avec, car s’il est fort agréable de déambuler dans les rues de la ville, ce n’est pas pour rien que Lisbonne est appelée « la ville aux 7 collines ». Autre conseil : même si l’été est sans doute la plus belle des saisons pour découvrir de nouvelles destinations, les températures peuvent très vite grimper et dépasser les 30 degrés, sans compter que la haute saison amène de (très) nombreux touristes, dont la masse peut enlever un peu de charme à votre séjour si vous aimez vous fondre dans le paysage local.

2015-07-15 20.22.35

Quelques mots d’abord pour poser le cadre de ces quelques jours à Lisbonne. La générosité semble être le maître mot de Lisbonne : les lisboètes sont réputés pour leur accueil chaleureux dont je peux témoigner, et il faut savoir qu’une partie d’entre eux comprennent le français, quand ils ne prennent pas la liberté de vous répondre dans notre langue ! Généreuses également, les assiettes qu’on vous servira, les guides touristiques conseillent d’ailleurs souvent de ne pas hésiter à demander une demi-portion si vous n’avez pas grand appétit. La ville elle-même est chargée d’histoire, d’art et de ruelles mystérieuses où se perdre… Vous aimerez sans doute aussi contempler à longueur de journée la vue plongeante sur le Tage (Tejo en portugais), fleuve qui traverse le Portugal pour se jeter dans l’océan Atlantique sous vos yeux… Bienvenue à Lisbonne ! 🙂

Pour ce séjour de quelques jours, nous avons opté pour un appartement en plein cœur de l’Alfama, le vieux quartier populaire de Lisbonne. Ce qui est plaisant est pouvoir se perdre dans un enchevêtrement de rues toutes plus pittoresques les unes que les autres, tout en ayant l’impression d’être au cœur d’un village : il n’est pas rare de voir les habitants envahir les places de l’Alfama avec leurs tables et chaises, comme s’il s’agissait d’une extension de leur salon ! La majorité des rues de l’Alfama sont en pente (évidemment) mais surtout inaccessibles en voiture car trop étroites. Vous trouverez aussi dans ce quartier de nombreux bars à fado, ce fameux chant mélancolique portugais.

Vous verrez peut-être serpenter dans les rues pentues de l’Alfama le mythique tramway 28, qui traverse d’Est en Ouest toute la ville en desservant de nombreux quartiers et sites touristiques. En utilisant ce mode de transport atypique (l’intérieur des voitures a du charme, avec ses vieilles boiseries) vous ménagerez vos mollets et découvrirez la ville autrement, si le tramway n’est pas déjà bondé de touristes (et qui dit touristes dit pickpockets potentiels…).

IMG_1106

Les quartiers de Lisbonne se succèdent mais ne se ressemblent pas ! Au fil des rues (souvent pavées), vous découvrirez des ambiances différentes : certaines artères plutôt commerçantes sont très calmes la nuit, tandis que d’autres zones d’habitation s’animent au contraire en soirée, avec de très nombreux bars ou restaurants. Pour ménager vos efforts, vous pouvez emprunter un des nombreux tuk-tuks motorisés qui se faufilent dans les rues de la ville (ce n’est apparemment pas trop cher et pittoresque). Autre mode de transport, davantage pittoresque que réellement utile : le funiculaire, qui permet en quelques secondes de passer des quartiers bas de la ville à ceux en hauteur !

En vous éloignant un peu du centre-ville, en longeant le Tage au Nord, vous trouverez le Parque das Nações, quartier où s’est tenue l’Exposition universelle de 1998 sur le thème de l’océan. Ce qui était jusque dans les années 1990 une zone industrielle est devenue un quartier en plein renouveau, avec son architecture moderne et ses divers points d’intérêt : la tour Vasco da Gama, le pont du même nom (d’une longueur de 17 km !), un grand et superbe aquarium – l’Oceanário, un centre commercial… On peut même y trouver un téléphérique (si si) qui longe le Tage pour une balade romantique ou en famille !

Voilà une première approche de Lisbonne… Je consacrerai d’autres billets à la ville et ses environs dans les prochains jours. En attendant, est-ce que ça vous donne envie d’y aller ? Pour ceux qui connaissent déjà, quels sont vos coups de cœur ?

Publicités